CarbiCrete est une entreprise montréalaise spécialisée dans l’élimination du carbone qui développe des solutions technologiques pour la construction afin de réduire les émissions et le carbone intrinsèque dans l’environnement bâti.

Le processus utilise un sous-produit industriel – les scories des aciéries – pour remplacer le ciment en tant qu’ingrédient liant dans les produits en béton. Le processus injecte du CO2 dans le béton frais pour lui donner de la résistance, tout en séquestrant de manière permanente le CO2 dans les produits qui en résultent.

Les principaux produits de l’entreprise sont des éléments de maçonnerie en béton décarboné sans ciment, disponibles par l’intermédiaire du partenaire de production Patio Drummond.

Notre histoire

La technologie brevetée de l’entreprise a été développée pour la première fois à l’Université McGill par Mehrdad Mahoutian, aujourd’hui directeur technique de CarbiCrete, au cours de ses études de doctorat sous la direction du professeur Yixin Shao.

Mahoutian et ses collègues essayaient de trouver un sous-produit ou un déchet qui réagirait avec le CO2 d’une manière qui permettrait la production de produits de construction qui séquestrent le dioxyde de carbone.

Après avoir testé divers matériaux, ils ont découvert que la scorie d’acier, un sous-produit de la fabrication de l’acier, pouvait être utilisée comme substitut à part entière du ciment lorsqu’elle est moulue à la bonne consistance.

En 2015, par l’intermédiaire du Bureau de transfert de technologie de McGill, Mahoutian a été présenté à Chris Stern, un entrepreneur en technologies propres à la recherche de technologies vertes prometteuses.

Le duo a fait équipe avec Yuri Mytko, un professionnel du marketing, et Mario Venditti, un ingénieur en mécanique et un investisseur en technologie, pour participer au Carbon XPRIZE, une compétition internationale de 20 millions de dollars mettant le monde au défi de développer des utilisations utiles du CO2. Le groupe a été sélectionné comme finaliste en 2018.

Au cours de la compétition de quatre ans, l’équipe s’est constituée en société et CarbiCrete a vu le jour. L’entreprise a obtenu des financements de plusieurs sources, dont Innovobot, la société de capital-risque de Venditti, et Harsco, le plus grand transformateur de scories d’acier au monde, et s’est lancée dans un projet pilote pluriannuel pour démontrer que la technologie était viable à l’échelle industrielle.

CarbiCrete a identifié Patio Drummond, un fabricant d’aménagements paysagers de Drummondville, au Québec, comme son partenaire pilote.

En 2022, CarbiCrete a clôturé avec succès un cycle de financement de série A, auquel ont participé de nombreux nouveaux investisseurs, dont FS Investors, Arc Energy Fund 9, Something Good Ventures, New Climate Ventures, MacKinnon, Bennett & Co, Fonds économie circulaire, Fonds de Solidarité FTQ, Fondaction, Aera VC et le géant français de la fabrication Saint-Gobain, avec lequel CarbiCrete travaille à l’introduction de la technologie en France.

L’entreprise complète son équipe de direction et augmente son personnel à plus de 50 employés. Après l’achèvement réussi de son projet pilote, il a été annoncé en septembre 2023 que les produits CarbiCrete étaient désormais disponibles sur le marché par l’intermédiaire de Patio Drummond.

Alors que CarbiCrete étend sa présence mondiale, l’entreprise travaille avec un certain nombre de partenaires pour développer de nouveaux produits sans ciment et pour convertir les usines de béton au processus CarbiCrete.

Le siège social et les installations de recherche et développement de CarbiCrete sont situés à Lachine, au Québec.

© 2024 Carbicrete.com